Road Trip US : San Francisco


Comme certains d’entre vous le savent déjà, j’ai fait un Road Tip autour du nouvel an ( San Francisco – Las Vegas – Grand Canyon – Monument Valley). Je commence une petite série d’article en détaillant un peu plus les choses 🙂 Commençons par San Francisco, notre point de départ après quelques heures d’avion.

Ambiance de la ville

San Francisco, ou SF pour les intimes, est une ville dont on parle souvent! Que ce soit pour son magnifique pont rouge, sa communauté hippie, ses entreprises high tech etc.. etc…  J’y ai passé les derniers jours de mon année 2017! Alors je vous propose une petite visite guidée de la ville… Bien sur en 4 jours, il est difficile de tout voir et de s’imprégner complètement de l’ambiance!

Découverte

Après une petite heure de bus depuis l’aéroport nous arrivons en plein cœur de la ville sur Market Street, wahouu plutôt sympa! On aperçoit déjà les fameux Cable cars. Cela me parait surprenant vu le prix de l’hôtel que j’avais réservé au dernier moment, cela s’est confirmé, a 200m près l’ambiance change et la ville moderne se transforme en cour des miracles. Poubelles qui brûlent pour se réchauffer, centre d’accueil, drogue échangée devant nous (et on ne parle pas un petit joint…). Le contraste est saisissant. Malgré tout on ne se sent pas en danger, on nous souhaite même un joyeux Noël. C’est juste le côté « drogué » qui inquiète un peu 🙂

A pied

Nous avons passé les 4 jours à pied à part quelques passages en bus ou en tram avec le pass Muni. La ville se traverse bien à pied mais attention! Parfois sur votre GPS, ce n’est pas loin, juste 2 ou 3 rues mais ça grimpe et parfois très fort! J’ai cru mourir une fois en essayant de rejoindre le Cable Car. (Mon côté sportif…) Le pire c’est qu’en arrivant j’ai cru qu’il était trop tard… Par contre cela à un autre gros avantage, les points de vue. C’est assez agréable de parcourir la ville et d’apercevoir d’une façon différente la baie et ses ponts.

Mon avis

Je pensais trouver une ville plus animée, plus musicale mais c’est peut être du à la période hivernale. Certaines journées il faisait quand même bien 20 degrés. Nous n’avons pas trouvé les gens plus ouvert qu’ailleurs. L’esprit hippie ne se serait pas transformé en un côté bobo ou touristique? J’en ai un peu l’impression. On sent qu’il traîne un truc…mais que cet esprit lutte pour subsister.

Je m’y suis bien senti, c’était agréable, mais j’en attendais un peu plus de cette ville. Et surtout, c’est très très très cher! La moindre soirée musicale, animation, etc.. coûte un bras! Préparez vous! 🙂

Visites de touriste

Castro

Le quartier aux couleurs LGBT était très paisible quand nous y sommes passés. Rien d’exceptionnel, en tout cas ce jour là, mais les passages piétons aux 7 couleurs, le calme, un peu de musique rendent sa traversée très agréable et « Oh tiens le barman est nu ici! ».

C’était surtout l’occasion de se rapprocher de la fameuse maison bleue de Maxime Le Forestier. Alors, certes, il y a une jolie plaque à son honneur, certes, elle est principalement bleue…mais elle n’est pas adossée à la colline du tout! Petit cachottier! 🙂

  

Haight Ashbury

En y allant, nous avons croisé les Seven Painted Ladies qui représentent la crème de la crème des fameuses maisons victoriennes de la ville. Elles sont alignées, belles avec leurs jolies couleurs et offrent une belle vue avec en arrière plan la ville moderne.

30 min plus tard, nous voici au beau milieu du fameux quartier hippie, Haight Ashbury. C’est curieux, c’est coloré, c’est fun à découvrir mais cela reste très touristique avec plus de boutiques qu’autre chose.  On y passe quand même un très bon moment et les amateurs de musique pourront chiner un peu 😉

Fisherman’s Wharf et Pier 39

Evidemment que c’est un piège à touriste! Mais il faut y aller quand même! L’ambiance y est bonne et c’est facilement accessible depuis le centre à pied ou en bus. Des petits spectacles, les lions de mer, la ville qui s’illumine sur la colline, le soleil qui se couche derrière le Golden Gate…Une ambiance qui ressemble un peu à une fête foraine dans un joli cadre. De quoi passer une bonne soirée!

Le tour en GO car

Encore un piège à touriste, j’ai râlé plusieurs fois que c’était cher que ça ne servait à rien… et puis j’ai craqué. Et c’était un super moment! Cela existe dans plusieures villes et le concept est vraiment pas mal. C’est un espèce de scooter/twizy/voiture que l’on vous confie après une vidéo de 5 minutes pour vous enseigner les rudiments. Le GPS intégré vous propose différents itinéraires en fonction du temps de location. Mais ici pas d’écran à suivre! Le système vous donne les indications au fil de l’eau « Tournez à gauche au prochain carrefour! », ça a marché à la perfection et on se sent bien plus libre de regarder le paysage. Nous avions déjà presque tout vu en tant que piéton et du coup nous avons pu en profiter pour prolonger le parcours et profiter vraiment de notre bolide et du soleil! En plus on a la grande classe là dedans 🙂

 

Alcatraz

The attraction dont tout le monde parle à San Francisco… Ah ben, un peu trop de monde!!! Il fallait réserver des semaines à l’avance et le prix n’est pas donné (comme toutes les attractions aux US et particulièrement SF). Alors voilà c’est tout ce que je pourrais dire, si vous y tenez, prenez vous y à temps, pas comme moi !

Golden Gate

Il mérite bien un petit paragraphe rien qu’à lui ce fameux pont! Nous l’avons vu depuis tous les angles, d’en haut, d’en bas, d’un coté, de l’autre, à pied, en GOcar… On m’avait dit : « Fais attention, il peut vite partir dans le brouillard et que tu ne vois absolument rien! ». Une journée avec un grand ciel bleu, rien de tel alors! Le bus nous dépose, il est magnifique, la vue est belle…et puis cinq minutes plus tard, le temps de changer de point de vue, plus rien ! Mais mais mais? Il se met à faire froid du coup, l’enfer! 🙂 Un chocolat chaud plus tard, et une balade du côté où il restait encore un peu de soleil et cela se dégage à nouveau, ouf!

L’endroit est très touristique forcément! Mais par contre je vous conseille vivement de partir sur la gauche du pont (quand vous venez de San Francisco) et de descendre sur les plages Marshall, Baker. C’est tranquille et magique! Et à chaque fois vous pourrez dire « Il est encore plus beau d’ici ce pont! ». A la fin vous déboucherez sur un quartier de star qu’il faut traverser pour rejoindre Lands End qui est parfait pour finir la journée avec un coucher de soleil. Une fois traversé vous retrouverez la civilisation et pourrez facilement trouver des bus pour rejoindre le centre depuis Ocean Beach par exemple

Sausalito

Une petite surprise en partant pour le road trip, de l’autre côté du pont nous avons découvert Sausalito. Petite station au bord de l’eau, c’est un très joli endroit! Si vous en avez l’occasion allez-y en voiture, en bateau ou en vélo ! C’est d’ailleurs un moment un peu hors du temps et de tout que l’on a vécu pendant quelques minutes. Sur le retour, seuls au bord de l’eau, nous entendons de la musique électro, en se rapprochant, nous voyons un homme ressemblant à un daft punk et ses platines… Puis, juste à côté un violoniste hippie! Autant dire que l’association était surprenante et nous sommes restés bloqués devant cet exercice musical oscillant entre cacophonie et coup de génie. Mais surtout, c’était..juste comme ça!

A bientôt pour la suite de la route! Retrouvez une sélection de photos ci dessous.

RoadTrip US – San Francisco

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.