Un Road Trip en Van, une bonne idée?


Le road trip? C’était une envie depuis longtemps! Aux US? Cela fait parti du rêve américain surtout sur la côte ouest avec ses villes high-tech et ses grandes étendues sauvages.

Pourquoi faire ce Road Trip?

Tous les ans, nous faisons le salon du CES à Las Vegas début Janvier avec ma boîte. Cette année nous avions l’opportunité d’en profiter pour prendre des congés en même temps et profiter du voyage pour rester plus longtemps sur place! Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir San Francisco avant et c’est donc rapidement devenu le point de départ. Mais la suite?

Prendre la voiture, s’arrêter à l’hôtel chaque soir… Ca ne me disait vraiment pas! Et puis j’ai pensé au camping car, mais c’est plutôt mal vu, on ne peut pas s’arrêter facilement et on est vite repéré. Enfin je suis tombé sur cet article sur jenesaispaschoisir.com , et je dois dire que grâce à eux je me suis lancé dans une des meilleures aventures que j’ai eu l’occasion de faire. Le petit stress de réserver en ligne, de synchroniser tout ça avec l’avion passé, il n’y avait plus qu’à se préparer et nous avions hâte d’être à bord d’Hervé… Je vous laisse chercher pourquoi ce petit nom…

Des vêtements chauds

Nous partons pour traverser les parcs nationaux en plein hiver… il faut prévoir les habits en conséquence! Manteaux, chaussures de montagne etc.. pas simple à caser tout ça dans les valises.

Et s’il y a bien un élément qui est important dans ce mode Van ou Camping, c’est la lumière, surtout dans cette période où à 17h il fait noir. Du coup si je dois vous conseiller un achat, c’est cette petite lampe :

Dispo chez Amazon , Elle nous a servi tout le voyage, très pratique en veilleuse de nuit dans le Van ou autour du feu. La journée sur le tableau de bord, elle se recharge au soleil et éclaire pendant au moins 5h sans soucis! Très pratique.

Bon maintenant que j’ai fait mon malin…je vous le donne en mille, il a fait super beau tout le voyage! Pas 30° mais on est rarement descendu sous les 10° et surtout avec du soleil! Bref, des sacs bourrés de vêtements chauds pour rien… 😀 Bravo Ju, belle inspiration météo!

Au final dans ces conditions, avec la couette et un sac de couchage deux places, mis par dessus, il faisait même trop chaud parfois. Le réveil est frais le matin en sortant de là dessous mais ça… il n’y a pas de miracle 🙂

La route

On y est très bien dans Hervé! C’est haut, c’est souple, en boîte automatique forcément, rien à dire. On est vraiment bien installé, il y a beaucoup de place entre les sièges avant ce qui permet d’avoir tout sous la main. En tout, nous avons dépassé les 2000 kilomètres sur 10 jours mais pas de bouchons, parfois seuls pendant des dizaines de kilomètre dans des décors de folie. C’est une expérience vraiment agréable. Je pense que c’est l’avantage de partir en hiver, c’est « peu » fréquenté, du coup on est vraiment libre de s’arrêter un peu comme on veut et tant que l’on ne fait pas n’importe quoi on est tranquille dans son van et l’immensité du grand ouest! 🙂

La cuisine

Alors, partir en Van c’est aussi éviter d’aller au restaurant, enfin au fast food…, à chaque fois. Le tiroir qui fait frigo fonctionne très bien même véhicule arrêté ce qui permet de conserver des aliments sur quelques jours. Nous nous sommes vraiment amusés à se faire nos petits plats sur le réchaud au gaz (double foyer quand même). Alors quand en plus on avait du feu… c’était grillade d’un côté et pâte de l’autre, royal 🙂 Par contre, il faut vraiment réfléchir à ce que l’on cuisine… la vaisselle derrière peut vite devenir un cauchemar avec le fromage fondu par exemple. L’évier et sa réserve d’eau fonctionnent bien mais c’est froid! Par moment il faut faire chauffer l’eau juste pour la vaisselle! 🙂

Sur les chaises de camping pour déguster autour du feu ou à l’intérieur du van en mode salon, c’était très bon et nous en avons profité. Nous n’avons pas eu besoin d’acheter quoi que ce soit au niveau vaisselle ou autres ustensiles, ce qui était fourni suffisait.

Transformer

Il y a une étape importante, passer Hervé du mode salon au mode lit pour dormir la nuit. Il y a un enchaînement à respecter mais cela se fait plutôt bien! Cela donne un lit de 1m80 x 1m90, de quoi dormir à deux sans soucis! Bon j’avoue parfois on avait la flemme de le remettre en mode salon le matin et on partait avec notre lit roulant vers de nouvelles aventures! 😀

Où s’arrêter?

Nous nous sommes arrêté un peu comme bon nous semblait. Je pense que c’est un avantage de la période creuse. Au bord du lac Tahoe par exemple. Des toilettes de chantier étaient là (propre avec du papier et du gel aseptisant….) nous avons pu rester là sans gêner personne. Alors c’est sur que dans ces cas là, il faut ruser pour la douche ou attendre un peu 😉

Alors ce n’est pas toujours aussi sexy, en sortant de la ville direction le Lac Tahoe, nous avons fait une pause dodo étant partis plus tard que prévu. Dans ce cas nous avons dormi sur un parking entre un hôtel et un Deny’s. Pas très sexy, mais de nuit dénicher un coin pour dormir aux abords de villes… nous avons préféré jouer la sécurité.

Dans le grand canyon, nous sommes allés au Mather campground pour être au plus près. Un emplacement, une table, un foyer pour le feu et des douches bien chaude pour le matin, c’était parfait et du coup nous y sommes restés 3 nuits.

 

EscapeCamperVans

Est-ce un bon contact? Une bonne adresse…Je dois dire, OUI! C’était simple, efficace et pas de mauvaises surprises. On a croisé au moins 10 ou 15 vans comme le notre avec leurs folles décorations. Alors certes c’est pas discret, mais on se sent bien dedans, ça a ses avantages et inconvénients. Un des gros avantages est de pouvoir récupérer un van à un point et le déposer à un autre. Dans notre cas, nous l’avons récupéré à San Francisco (enfin c’est bien loin de San Francisco, plus d’1h30 de bus mais c’est plus proche de l’aéroport) et rendu à Las Vegas, pratique selon votre voyage.

Niveau budget, on devait être dans les 80€/j + le carburant (ça consomme beaucoup, mais le prix du « gas » est bien plus raisonnable que chez nous 2,6$/gallon cela fait du 0,7$/l… Sur 2000km on est dans les 300$ de carburant, et il faut encore ajouter les pauses camping (de 10 à 40$ la nuit). Au total, cela reste donc quelque chose de coûteux! En même temps c’est à la mode. Mais si on compare à une voiture de location à 40$/j + motel… on ne serait pas beaucoup moins cher. C’est donc juste un choix sur l’envie plutôt que le budget… 🙂

Nous n’avons pas pris les assurances supplémentaires… on vous donne le prix des pièces en allant chercher le van, jusqu’au prix d’une destruction totale…à 30 000$ ! Mais franchement, les américains sont assez calmes et courtois au volant, il y a de la place partout pour se garer. Il y a peu de risque!

Petite mise en garde

Une chose à laquelle on ne pense pas vraiment, c’est la santé! Lucie a eu mal au ventre quelques temps et surtout pendant 24h et nous nous sommes rapprochés d’un centre de santé au cas où… la moindre consultation coûte 140$! J’ai bien dit consultation, la moindre piqûre ou examen supplémentaire sera facturé en supplément. Heureusement, cela s’est arrangé!

Alors il ne faut pas hésiter à y réfléchir si vous partez quelques temps ou en mode plus aventurier encore. Il existe des mutuelles et des forfait adaptés à ce genre de voyages pour éviter cette mésaventure.

En conclusion

Je ne voulais pas rester sur cette petite note négative dans l’article alors pour conclure…j’ai envie de dire, que c’était…génial ! Un moment génial, et nous aurions bien fait quelques semaines de plus dans ce mode de vie! Pour une prochaine? Peut-être 🙂

 


One Reply to “Un Road Trip en Van, une bonne idée?”

  1. ROUELLE Vincent

    Vraiment un délice de lire cette aventure!
    C’est cool. Bravo!
    Mais surtout merci de partager cela avec nous, cela évite la soirée diapos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.